logoPrintemps 2017, c’est parti pour la quatrième saison de l’initiative 2014 de l’association Boutch à Boutch « Le Potager de mon pote âgé ». Le concept est simple: il s’agit de mettre en contact propriétaires de terrain cultivable et jardiniers « sans terre ». Les objectifs:  multiplier le nombre de potagers dans la vallée de Chamonix Mont-Blanc, produire localement des fruits et des légumes biologiques, et aussi échanger et transmettre des connaissances en culture maraichère de montagne.

Jardinier ? propriétaire ? inscrivez-vous sur la carte interactive ci-dessous :
Des questions, des infos ? : potager.bab@gmail.com

La carte interactive des potagers chamoniards

Retrouvez sur la carte la liste des propriétaires et des jardiniers ainsi que la possibilité de vous pré-inscrire. Capture_01

Historique de l’initiative locale 2014 :
Proposée lors de la votation du 14 septembre 2013, l’initiative Le Potager de mon pote âgé » fut sélectionnée à l’assemblée générale constituante de l’association Boutch à Boutch (décembre 2013) et concrétisée dès le printemps 2014 dans la vallée de Chamonix. Lors de la soirée de lancement du projet, le vendredi 11 avril 2014 à la salle du Bicentenaire, plus de 10700m² ont été « récoltés », dont 370m² de potagers existants entre Vallorcine et Servoz ! Ce fut un grand succès car en tout 19 propriétaires et 47 jardiniers se sont inscrit pour l’année 2014. A la fin du printemps, quelques jardiniers se sont découragés devant le travail de terrassement ou de défrichage des parcelles prêtées. D’autres, ont simplement préféré s’associer avec d’autres jardiniers afin de réduire la tache de travail.

Le rôle de l’association Boutch à Boutch dans le projet du Potager de mon pote âgé :

  1. Organise la rencontre entre les propriétaires terriens et les jardiniers.
  2. Propose une charte permettant aux participants de sceller leur accord.
  3. Redistribue les semences subventionnées par la Communauté de Commune de la vallée de Chamonix (2014).
  4. Organise une plateforme au troc/prêt d’outillage et de graines (légumes/fleurs).
  5. Collecte et diffuse les connaissances sur les techniques de jardinage en montagne (permaculture).

Le jardin collectif de l’Ile des Barrats : le jardin pilote de l’initiative !
Réouverture du jardin:  dimanche 14 mai 2017. Venez nombreux !

BAB AFFICHE OUVERTURE DU JARDIN 2016 A3-page-001Parallèlement à cet engagement, les membres de l’association Boutch à Boutch ont imaginé, crée et développé un jardin de village « pilote ». Celui-ci se situe au lieu-dit de « l’Ile des Barats », devant la Maison de Santé, sur un terrain prêté (pour un euro symbolique) par la Mairie de Chamonix Mont-Blanc. En réalisant ce jardin nous avons souhaité conserver l’esprit « Espace Vert » du lieu et respecter l’usage de celui-ci par les riverains comme lieu de promenade et flânerie canine.  Aussi, nous l’avons conçu comme un jardin pédagogique et non pas comme un jardin uniquement productif. Il s’agit d’y montrer les techniques de permaculture en montagne, d’améliorer nos savoirs et d’expérimenter de nouvelles (ou anciennes) idées.

Malgré un été 2014 très pluvieux, le bilan de la première année du jardin collectif de l’Ile des Barrats est très satisfaisant. Environ 500m2 de terres et buttes cultivables ont été mis en place lors d’un weekend « permablitz » les 10 et 11 mai 2014. Lors de ce weekend, une centaine de jardiniers ont défilé sur le jardin et nous avons eu la chance de pouvoir profiter des compétences de chacun (maçon, charpentier, paysagiste, conducteur, rider de pioches…). 

2015: Mise en place du marre, d’un tri-compost et d’une tonnelle pour cultiver les tomates. L’été très sec et les nombreuses limaces rendent la culture difficile mais le bilan d’automne est bon. Il est décidé de construire une petite serre (yourte) à l’automne et au printemps 2016 pour pouvoir faire démarrer les semis plus tôt.



Dimanche 20 juillet 2014 le jardin collectif de l’Ile des Barrats fut inauguré en grande pompe pluvieuse par le Maire de Chamonix Mont-Blanc, le Maire de Servoz et les élus des Houches. 

PDF-Page_9-edition-du-mont-blanc_20140723-page-001

Le 10 octobre 2014, les jardiniers du Boutch à Boutch se sont retrouvé au jardin pour creuser une marre. Ceci est destiné à développer un milieu humide sur le bas du jardin pour favoriser certaines plantes et la venue de batraciens (mangeur de limaces).

Le 19 avril 2015 les premiers coups de pioches ont été donné à la Patathèque des Tines. Celle-ci, située sur le chemin du Martinet, en rive gauche de l’Arve sera un lieu de production, de partage et de dissémination de pommes de terre du pays du Mont-Blanc.

Les vidéos sur le jardin collectif de l’Ile des Barrats:

- Reportage Tvmountrain des travaux des 10 et 11 mai 2014, cliquez-ici.

- Reportage de France3, le 16 juin 2014.
- Le jardin merveilleux, un film humoristique tourné au jardin, de Gilbert Genoud.

Voilà cinq points importants de ce projet pilote :

  1. Le jardin se situe sur un terrain communal appartenant à la Maire de Chamonix, au lieu dit de « l’Ile des Barrats ». Il est classé « espace vert » et ne permet aucune construction permanente (abris de jardin, etc…).
  2. Le jardin est collectif et ne comporte aucune parcelle privatisée. L’association Boutch à Boutch forme  le « noyau dur » de l’organisation du jardin collectif mais celui-ci est ouvert à toutes et à tous. Le jardin ne sera ni clôturé, ni protégé, la confiance règne. 
  3. Chaque habitant de la vallée pourra participer au projet. Un comité de jardin se formera et décidera de manière collégiale de l’organisation du jardin et son évolution (agrandissement). Des visites (scolaires ou non) pourront être programmées avec l’un de nos experts.
  4. Après leur ramassage, les fruits et légumes seront partagés entre les jardiniers et les aides-visiteurs. Les surplus seront donnés à l’Epicerie Sociale et Solidaire de Chamonix, aux associations d’aides et aux citoyens requérants (AMAP/troc).
  5. Nous avons a mis en place un composte collectif au sein du jardin afin de faciliter la gestion des cultures et leur renouvellement.

Nos experts et conseillers ( Liste non exaustive) :  - Guillaume Pras (Permaculture Design Certificate, Barcelone). – Joseph Brizzi, jardinier expérimenté – Aurélie Didillon (Ingénieur Agronome, Grenoble). – Jon Dobson (Permaculture Design Certificate, Barcelone). – Denis Carrier (Auberge du Bois Prin, les Moussoux).

BON JARDINAGE !!

3 thoughts on “Le potager de mon pote âgé

  • 26 juillet 2015 à 20 h 39 min
    Permalink

    Bonjour, nous sommes heureux que la patatheque existe chemin du Martinet.Nous sommes voisins du champ et nous avons pendant de nombreuses annees essaye de
    contenir les renouees du japon qui s’y trouvent. Nous avons remarque que des restes de renouees du japon sans doute enlevees pour la patatheque avaient ete deposees a l’arriere du champ sous les sapins. Il faudrait les detruire : les mettre dans des sacs plastiques pour qu’ils soient incineres. Sinon ces restes de renouees risquent d’infecter d’autres endroits. Merci de faire le necessaire. C’est un travail communautaire aussi d’essayer d’eradiquer la renouee dans la vallee et le travail de la patatheque devrait aussi s’assurer que la renouee soit detruite. Merci. Passez nous voir et on peut vous aider. Nous sommes au 197 du chemin en question.

    Répondre
  • 29 juillet 2015 à 10 h 58 min
    Permalink

    Super le jardin des barrât, belle initiative. J aimerai faire parti de votre association, je fais du jardin l échange des idées me plaît, Je peux vous donner des boutures de cassis aussi. Moi je suis à Taconnaz. Mon portable est 0677847861. J espère que vous me contacterez.

    Répondre
    • 5 octobre 2015 à 20 h 45 min
      Permalink

      Bonjour Helène,

      Désolé de vous contacter si tard. Le site a été infecté de Spam et votre message est passé à la trappe…
      Pouvez-vous nous donner votre email. Nous sommes très intéressé par les boutures de cassis car ce samedi 17 octobre il est prévu d’en replanter.
      Merci !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *